Le miracle bleu-violet du Bois de Hal en Belgique

Nous avons visité le Bois de Hal cette année aussi. Nous ne pouvons pas manquer le miracle bleu-violet de ce bois.

Le Bois de Hal est situé à la périphérie de la ville de Hal, non loin de Bruxelles, en Belgique. Une petite bois d’environ 555 hectares, à la frontière entre la Flandre et la Wallonie de Belgique, le Bois de Hal devient un lieu magique chaque printemps.

Le Bois de Hal est très jeune. L’endroit appartenait à différentes familles de différents pays au cours des siècles. Pendant la Première Guerre mondiale, la plupart des arbres ont été enlevés par les allemands. En 1929, la forêt devient la propriété de l’État belge. Au cours des 20 années suivantes, le Bois est reboisé. C’est la raison pour laquelle le Bois est jeune.

Nous avons visité le Bois de Hal pour la première fois en 2012. Les couleurs du Bois sont comme le vin au printemps. Ils changent d’une année à l’autre et la lumière naturelle avec le temps influencent leurs tonalités.

Le bois se transforme en un tapis bleu-violet dès que les cloches bleues sauvages fleurissent. Le tapis renouvelé est construit sur deux couleurs précédentes : le jaune des jonquilles sauvages et le blanc des anémones sauvages, qui clignotent comme les étoiles sur le vert cru des feuilles.

Tout en regardant le bois, on sent l’émotion inoubliable du ciel miroité sur le sol, qui porte l’effet de brouillard bleu-violet tout écrasant tout autour, ainsi que le parfum de fleurs naturelles.

Le Bois de Hal a le pouvoir de changer les couleurs de ses vêtements en quelques semaines seulement. Cela semble être un miracle naturel, qui se produit chaque printemps au cours des dernières décennies. Le phénomène bleu-violet est vivant pendant deux à trois semaines en avril.

Le Bois de Hal a récemment été mentionné dans les médias internationaux comme une attraction naturelle. On peut maintenant facilement voir et rencontrer des gens de partout dans le monde, qui viennent admirer la beauté du bois. On a vu des photographes professionnels, mais également des peintres avec leurs outils et couleurs travaillant pour immortaliser les moments et la lumière naturelle inhabituelle et ses tons merveilleux.

D’un an à l’autre, le nombre de visiteurs a considérablement augmenté. Cette année, il était difficile de trouver un lieu de stationnement, alors nous avons tourné environ 30 minutes et nous avons finalement garé la voiture, loin du bois, quelque part dans un champ, à côté de quelques vaches.

Des volontaires alertent les touristes de rester sur les routes principales de bois et de ne pas toucher le tapis bleu-violet car les bulbes des cloches bleues sont très fragiles. Une fois touchés, ils mourront et ne vont jamais fleurir à nouveau.

Articles sur le même sujet en roumain, français et anglais:

La forêt bleu-violette à Hal en Belgique (FR)

Hallerbos’s galaxy of windflower stars (EN)

Hallerbos Wood’s purple-blue miracle (EN)

Breathtaking purple-blue carpets of Halle’s Wood (EN)

Halle’s blue-purple emotion in Belgium (EN)

Hallerbos, a piece of the Belgian green heritage (EN)

Pădurea albastră-purpurie din Halle, Belgia (RO)

Miracolul violet-albăstrui al Pădurii din Halle, Belgia (RO)

 

Advertisements
This entry was posted in Culture, Cultures and communication, Travelling and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.

One Response to Le miracle bleu-violet du Bois de Hal en Belgique

  1. Pingback: Hallerbos purple-blue miracle | In search of Right Words

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s